Samedi de Pâques

Toute la paroisse et plus encore...

Christian Genre, diacre ofs.

Il y a une semaine c’était le grand silence du Samedi Saint…Aujourd’hui nous chantons à pleine voix Alleluia.

Ce matin en regardant mon agenda à la date du 18 avril, je vois: « 14h30 Salle des fêtes de Pouillé réunion des équipes locales d’animation élargies à toutes les personnes engagées dans la vie de la paroisse suivie de la messe à 18h église de Tercé ».

Comme cela nous apparaît déjà lointain voire décalé par rapport à ce que nous vivons depuis un mois.

En lisant les textes d’Evangile proposés pendant l’Octave de Pâques, nous percevons combien cela devait aussi apparaître aux disciples comme lointain et décalé le temps où ils avaient vécu avec Jésus, ses gestes, ses paroles, les guérisons…alors qu’ils sont confinés dans le Cénacle ou bien repartis chez eux, désemparés.

De ce fait, ils ont du mal à reconnaître le Ressuscité lorsqu’il vient à leur rencontre puis s’échappe à nouveau. C’est bien Lui: il mange, il montre ses blessures, mais il est Autre.

Notre humanité sera différente lorsque la crise se calmera, passera. Dans combien de temps? Nul ne le sait. Notre vie personnelle, sociale sera différente.  Notre manière de faire Eglise, notre vie paroissiale seront différentes, notre manière de vivre notre foi probablement aussi, mais le coeur de notre foi ne changera pas: il est exprimé dans le ce que nous vivons chaque année pendant les Trois Jours Saints de Pâques.

Plus que jamais notre mission est de proclamer  « Christ est ressuscité » et d’en vivre, malgré les difficultés, les souffrances, les deuils.

Oui Christ est ressuscité, Alleluia.

PS: Ce samedi soir puis dimanche matin, nos frères orthodoxes vont célébrer Pâques, la plupart dans le confinement. Nous pouvons prier plus particulièrement pour nos soeurs et frères de  la paroisse orthodoxe Trinité Saint Hilaire de Poitiers. 

Pour s’unir à eux, cette hymne tirée de la liturgie byzantine qui nous est proposée à l’office des heures pendant le temps pascal:

Liturgie byzantine — CNPL

Jour de Résurrection !
Peuples, rayonnons de joie !
C’est la Pâque, la Pâque du Seigneur !
Le Christ Dieu nous conduit
de la mort à la vie,
de la terre aux cieux,
et nous chantons sa victoire :

R/ Christ est ressuscité d’entre les morts !
Par la mort, il a détruit la mort !
À ceux qui sont au tombeau,
Il accorde la vie !

Que le ciel se réjouisse,
que la terre soit en fête,
que soit dans l’allégresse
le monde visible et invisible,
car le Christ est ressuscité,
lui, la joie éternelle :

La destruction de la mort, célébrons-la,
et la ruine de l’enfer.
Louons l’auteur
d’une vie neuve et immortelle,
le Dieu unique de nos pères,
le Béni, le Glorieux :

Ô Pâque grande et toute sainte, ô Christ,
Ô Sagesse, ô Verbe de Dieu, ô Force,
fais que nous te soyons unis
en parfaite vérité,
au jour sans fin de ton Royaume :

Une Pâque sacrée nous est apparue :
Pâque nouvelle et sainte, Pâque mystique,
Pâque très pure, Pâque du Christ, notre Sauveur,
Pâque immaculée, Pâque grandiose,
Pâque des croyants,
Pâque qui sanctifie les fidèles,
Pâque qui ouvre le Paradis :

Voici le jour de la Résurrection !
En cette solennité, rayonnons de joie.
Embrassons-nous les uns les autres.
À ceux même qui nous haïssent, disons : Frères !
Pardonnons tout à cause de la Résurrection
et chantons :

R/ Christ est ressuscité d’entre les morts !
Par la mort, il a détruit la mort !
À ceux qui sont au tombeau,
Il accorde la vie !