La paroisse – Ste Clotilde

Ste-Clotilde_STCette paroisse est composée de 16 clochers et a été ‘installée’ le 2 novembre 2014 par Mgr Pascal Wintzer, archevêque du diocèse de Poitiers. C’est un territoire de 384 km2 située en bordure ouest de Poitiers entre cette ville et les limites du département des Deux-Sèvres. Elle correspond au canton de Vouneuil-sous-Biard moins la commune du Rochereau et approche les 22 000 habitants, avec deux pôles importants, Vouneuil/Biard (5200 hab) et Vouillé (3400 hab).

Ce site et le journal paroissial « Le Semeur » permettent aux paroissiens et aux visiteurs de se connaitre et de créer des liens entre eux.

Voici quelques activités de la paroisse, présentent auprès des enfants et des adolescents : éducation de la foi (éveil à la foi et catéchisme), scoutisme avec le groupe Scout Entente à Vouillé, aumôneries pour les adolescents.
des adultes : 2 groupes d’accompagnements d’adultes au baptême, des équipes du Rosaire, 4 Maisons d’Evangile, des groupes bibliques, une chorale paroissiale.

Vous voulez en savoir plus :

Les actifs qui habitent le territoire de cette paroisse, exercent leur activité dans les deux Communauté de Communes qui le composent ainsi qu’à Poitiers ou plus loin : agents ou enseignants dans les écoles, les collèges, les lycées ou l’université, fonctionnaires dans les diverses administrations ou employés d’hôpitaux, ouvriers ou cadres dans les entreprises, chauffeurs routiers, employés dans les commerces…

L’agriculture emploie un nombre restreint de personnes dans des exploitations de moins en moins nombreuses. Les cultures céréalières ou oléagineuses occupent la plus grande place. Il reste cependant des élevages de bovins, d’ovins, de canard pour leur foie gras ainsi que quelques exploitations laitières. Notre paroisse vue de l’espace présente une zone verte homogène : la forêt domaniale de Vouillé St Hilaire qui s’étend sur plus de 1500 hectares.
L’activité artisanale est importante dans notre territoire et nos communes disposent pour la plupart d’un à plusieurs commerces. Le secteur industriel n’est pas absent cependant puisque lié à l’élevage on trouve depuis le XIIe siècle le tannage à Lavausseau et lié aux oléagineux depuis le XXe siècle la distillerie de biocarburant à Chalandray ; il y a aussi une usine d’équipement automobile à Chiré-en-Montreuil, pour ne citer que les plus importantes.
La paroisse hier…    Et cela nous amène à parler du riche passé de notre paroisse qui aura vu passer à Vouillé en 507, Clovis le vainqueur d’ Alaric II roi des Wisigoths. La bataille de Vouillé constitue l’acte définitif de la formation du royaume des Francs. La reine Clotilde épouse du vainqueur a été choisie comme patronne de la paroisse parce qu’elle a prié pour la conversion de son époux Clovis, qui était un homme violent et irascible. Sa vie de mère fut très éprouvante aussi puisqu’elle perdit son premier fils et en vit un autre massacrer sa famille. Elle est donc un modèle pour toutes les mamans qui tiennent comme elles le peuvent et avec la grâce de Dieu, leur famille leur maison, leur mari et enfants…Une sainte pour notre temps quoi.
Le moyen-âge va laisser en notre terroir des châteaux comme ceux d’Ayron, de Chiré-en-Montreuil et de Montreuil-Bonin ou des lieux de quiétude comme l’abbaye du Pin. Hybridation entre l’architecture militaire et religieuse sont les commanderies des hospitaliers de Béruges et aussi de Lavausseau qui veille sur le cours de la Boivre. Plus au nord de la paroisse, sont deux autres rivières, l’Auxance et la Vendelogne : ces trois cours d’eau ont façonnés entre plaine et bocage, des vallées accueillantes, fleuries et giboyeuses où il fait bon vivre ou se promener. Les bienfaits de nos eaux reconnus depuis des millénaires ont conduits les romains à canaliser en un aqueduc de 23 kilomètres la source de Fleury, toujours en eau ; quant à l’ouvrage d’art il existe encore çà et là dans la campagne, et sans doute survivra-t-il à nos bétons modernes même aux ouvrages de la LGV qui bordent à la limite de Poitiers notre paroisse.

Au plan de la santé, quatre EPHAD accueillent des personnes du 3ème et du 4ème âge, et presque chaque commune dispose de médecins et d’autres professionnels de santé.
En primaire chaque commune a son « groupe scolaire » et il existe deux écoles catholiques, l’une à Ayron et l’autre à Vouillé ainsi qu’un groupe scolaire pour les communes de Lavausseau et Benassay. Pour le secondaire, les jeunes des communes de Vouneuil-sous-Biard et Béruges rejoignent Poitiers alors que les autres se répartissent entre Latillé avec le collège public Arthur Rimbaud et Vouillé avec le collège catholique de La Chaume-La Salle ; Pour les lycées et tout le « privé » toutes les communes vont sur Poitiers.
Un réseau associatif important existe dans nombres des communes de notre paroisse (sports, culture, philanthropie, détente …) Le comité de jumelage de la communauté de commune du Vouglaisien œuvre pour le rapprochement entre les populations d’ici et du Burkina Faso et certaines communes ont développé un échange avec un autre pays du monde.

blason« D’azur, d’or et de sinople tiercées en pale, trône buste de Majesté de France sainte Clotilde entourée de châteaux, peau tannée, pont et forêt d’or ».

Les trois métaux (couleurs) proviennent du foulard du groupe Scout Entente : les rivières, les céréales et les forêts.

Les pièces (monuments sur les couleurs) sont des caractéristiques de notre territoire (constructions anciennes, forêts, élevage et tannerie, ponts sur les rivières).

La Reine de France est auréolée de l’emblème des saints.

Curé

P. Patrick GOBIN

2 rue de la Trudale
86190 Vouillé

Tél : 05 49 51 81 73

Courriel

Prêtre coopérateur

P. André PETIT,

Rue Anne Joly

Pouzioux La Jarrie
86580 Vouneuil sous Biard

Tél : 05 49 41 87 72

Courriel

Secrétariat paroissial

2 rue de la Trudale
86190 Vouillé

Tél : 05 49 51 81 73

Courriel