Message de Pentecôte 2021

MESSAGE DE PENTECÔTE 2021

Chers frères et sœurs dans le Christ, Paroissiennes et Paroissiens de Saint Sauveur.

Pentecôte, Recevoir l’Esprit qui fait vivre.

Cinquante jours après Pâques, nous célébrons la Pentecôte, fête du don de l’Esprit Saint. Pour accomplir la Pâque de son Fils, Dieu réalise la promesse faite aux disciples : « Vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; alors vous serez mes témoins… » (Actes 1,8).

Cette joyeuse fête est marquée en quelques lieux de notre paroisse – Couhé, Charroux, Saint Maurice la Clouère, Blanzay, Civray- par la Profession de foi de nos jeunes frères et sœurs, entourés de leurs parents, catéchistes, parrains et marraines. Ils s’engagent dans la foi de leur baptême qu’ils avaient reçu tout-petits. Nous nous réjouissons avec eux et pour leur persévérance à suivre le Christ. Que la joie de ces célébrations les stimule à la fidélité au Christ et à l’Eglise dont ils sont membres à part entière.

Nous nous réjouissons aussi avec la Communauté locale d’Usson du Poitou qui, après une démarche de scrutins, accueille une nouvelle « Équipe missionnaire » en son sein pour aider la communauté dans sa vie chrétienne. Nous remercions chacun des membres pour leur disponibilité et leur générosité à répondre à l’appel de la communauté. Que tous comptent sur l’appui de la paroisse pour l’élan missionnaire à poursuivre au sein de cette communauté en lien avec toute la paroisse.

Notre pensée se tourne aussi vers le Père Joël DIANTAMA. Après deux ans passés au milieu de nous, le Diocèse l’appelle à une autre mission, comme Responsable de la Paroisse sainte Sabine en Niortais (dans les Deux-Sèvres). Nous prions pour lui. Que le souffle de la Pentecôte le soutienne et le fortifie pour cette nouvelle mission. Avec l’Équipe Pastorale et le Conseil Pastoral paroissial, des modalités seront mis en place pour que toute la paroisse le soutienne et l’accompagne.

Frères et Sœurs, tous ces faits et tant d’autres que nous vivons au quotidien montrent comment Dieu est à l’œuvre dans nos vies et dans la vie de notre Église. La fête de la Pentecôte vient nous rappeler de quel amour Dieu nous aime en répandant le souffle de sa vie sur nous. Continuons à nous disposer à l’action de Dieu pour qu’Il soit toujours notre Guide comme le firent les Apôtres et Marie, la mère du Seigneur Jésus. « Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus, et avec ses frères » (Ac 1, 14). La prière des apôtres réunis au Cénacle avec Marie, est la première grande épiclèse qui a ouvert l’Église au monde à travers les apôtres. Elle continue à résonner jusqu’à nos jours pour que les hommes d’aujourd’hui entendent et accueillent la Parole de Dieu.

Il est important d’observer que pendant que l’Église (Marie et les Apôtres de son Fils) était en prière, « un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent […] Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux. Tous furent remplis d’Esprit saint » (Ac 2, 2-4). Ce fait s’apparente à ce qui s’était passé lors du baptême de Jésus dans le Jourdain: « Comme […] après avoir été baptisé lui aussi, Jésus priait, le ciel s’ouvrit. L’Esprit Saint […] descendit sur Jésus » (Lc 3, 21-22). On dirait autrement que la prière de Jésus perça les cieux et fit descendre l’Esprit sur lui. La même chose se produisit à la Pentecôte.

Ce lien entre le don du Saint Esprit et la prière apparait constamment dans le Nouveau Testament. Jésus lui-même avait lié le don du Saint-Esprit à la prière en disant : « Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! » (Lc 11, 13). Cette force de Dieu est liée, non seulement à notre prière, mais aussi et surtout à la prière du Seigneur lui-même : « Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous » (Jn 14, 16).

Ceci ne doit pas rester paroles abstraites et vagues. Ce sont des paroles qui nous questionnent personnellement pour nous mener à la source de la vraie vie. Voulons-nous entrer dans la vie nouvelle de Jésus ressuscité ? Voulons-nous vivre en fils et filles de Dieu, à l’image de Jésus-Christ ? Souhaitons-nous être recouverts de la force de Dieu ? Alors, prions avec foi et confiance en demandant au Seigneur de donner son Esprit Saint. Que sur nos bouches et dans nos coeurs ne soit pas étouffé ce cri : « Viens Saint-Esprit ! » Nous devrons l’appeler et nous disposer à le recevoir en nous, car il n’y a que Lui qui peut nous relier véritablement à Jésus-Christ et entre nous. Dans notre vie chrétienne en Eglise, il est ce que notre âme est pour corps. Il nous inspire la vie même de Dieu.

À l’image de la Vierge Marie et des Apôtres, unis et assidus dans la prière, que notre prière aussi soit concordante (ouverte sur les autres pour nous porter mutuellement) et persévérante (sans nous décourager). Par la force et la grâce de son Esprit, que Dieu nous dispense toutes sortes de grâces et de richesses spirituelles. Appelons-le de tout notre cœur : «  Viens, Saint-Esprit, remplis le cœur de tes fidèles et allume en nous le feu de ton amour ».

Bonne fête de la Pentecôte à chacune et à chacun.

Père Michel MOUSSIESSI

MESSAGE DE PENTECÔTE 2021 – P. Michel Moussiessi