Des cloches pour garder courage et une lumière pour l’espérance

Par le Père Jérôme de la ROULIÈRE – curé de la paroisse Saint Jean Paul II en Bocage –

Mercredi 25 mars, fête de l’Annonciation.
Des cloches pour garder courage et une lumière pour l’espérance

Ne soyez pas surpris si vous entendez sonner les cloches pendant 10 minutes à 19h30. On vous propose de mettre une bougie sur la fenêtre. A Lyon, c’est une tradition du 8 décembre. Nous fêtons l’annonciation, la visite de l’ange Gabriel à Marie. Jésus va habiter parmi nous, d’abord dans le sein de Marie puis en Galilée. Il est mort pour nous et ressuscité. Par la lumière, nous montrons la force face à la mort et ce virus qui tue.

La lumière mise sur le rebord montrera notre confiance dans cette santé donnée par Dieu et attaquée par le mal.

C’est un peu comme ceux qui chantent à 20h00 pour soutenir les soignants, un autre signe de notre vivre ensemble.

          

Voici la lettre des évêques de France qui explique.
Lettre-eveques-de-France-COVID-19