Communiqué de Mgr Wintzer : Soutenir l’Eglise

Communiqué de Mgr Wintzer : Soutenir l’Eglise

N’y a-t-il pas quelque indécence à parler des finances de l’Eglise catholique alors que nous sommes pris par d’autres urgences ? Celle de la santé, des hôpitaux et des soins, celle aussi d’entreprises fragiles et inquiètes, des conditions de travail, etc. Je pourrais poursuivre cette liste.
Cette question, peut-être la vôtre, est d’abord la mienne : si vous estimez que ce message et cet appel arrivent mal à propos, effacez-les, oubliez-les.

Cependant, vous pouvez juger que les préoccupations de tous sont également celles de l’Eglise catholique : vivant exclusivement, en France, des dons des fidèles, ceux-ci sont quasiment absents depuis le début de la période de confinement et durant toute la durée de celle-ci ; les catholiques ne peuvent plus se rassembler, c’est notre première souffrance, surtout en cette période de Pâques, et de ce fait ne peuvent contribuer par les quêtes, les dons, les offrandes diverses à la vie des paroisses et du diocèse.

Comme pour chacun, les charges demeurent cependant.
Alors si vous en avez la possibilité, si vous estimez que ceci est juste, je vous remercie de soutenir la vie de votre Eglise par les dons qui vous sont possibles de faire, en ligne ou par courrier.

Comme les prêtres, les diacres, les consacrés et les ministres laïcs du diocèse, je suis attentif à entretenir des liens de prière, d’amitié, de service avec chacune et chacun. Même seul pour célébrer chaque jour la messe, j’y porte le diocèse dans l’offrande du Seigneur.

Soyez assurés de toute ma gratitude.

+ Pascal Wintzer
Archevêque de Poitiers

Si vous ne visualisez pas ce message correctement, cliquez ici
Spécial COVID-19
Chers amis,

Les dernières mesures prises pour endiguer la pandémie mondiale sont difficiles mais nécessaires.

Pour notre communauté chrétienne, c’est un arrachement que de ne plus pouvoir nous rassembler autour de l’Eucharistie et d’être ainsi dispersés pour vivre notre Foi. Cependant, nous devons avant tout, et surtout en ce temps de Carême, penser à la santé de tous, en particulier à celle des plus fragiles, et respecter les consignes de confinement.

Malgré le COVID-19, l’Église continue sa mission et veille à ce que la continuité pastorale soit assurée.
Des paroisses se mobilisent pour vous faire vivre, à distance, les cérémonies, les prêtres et séminaristes prient au quotidien pour nous tous et nos services diocésains œuvrent chaque jour pour apporter un soutien et un accompagnement afin de permettre à chacun de vivre sa Foi dans ces circonstances exceptionnelles.

Cette pandémie a des conséquences sur les ressources qui permettent à notre Église de vivre et d’annoncer le Christ.
Si les messes continuent à être célébrées par les prêtres de notre diocèse, celles-ci se déroulent sans assemblée et les églises étant partiellement ouvertes, les quêtes, les cierges et les différentes offrandes nous font défaut. Pourtant, nous devons continuer à payer nos charges : entretien de nos églises, salaires des personnes engagées dans la mission (prêtres, séminaristes et laïcs en mission ecclésiale), soins apportés à nos prêtres aînés, particulièrement touchés en cette période difficile.

L’Église ne vit que de dons.
Aussi, je sais pouvoir compter sur votre soutien fraternel pour venir en aide à votre communauté. En faisant dès maintenant un don sur denier-poitiers.fr, vous permettez à votre paroisse de poursuivre sa mission, même en ces temps difficiles. Votre soutien vous permet par ailleurs, si vous êtes imposable, de déduire 66 % du montant de votre don de votre impôt sur le revenu.

Nos prières et nos pensées vont à celles et ceux qui sont touchés par le COVID-19, et plus largement à toutes les personnes malades.

En union de prière,
Fraternellement

Thierry Seguin,
Économe Diocésain

Je fais un don
N’hésitez pas à transférer ce message à vos contacts. Nous avons besoin du soutien de tous.
Transférer