Bienvenue

A la une

Commentaire du jour

Commentaire de l’Evangile du Jour (30 Mars) de l’Abbé Thierry Delumeau :

«  Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie. » dit Jésus dans l’Evangile de ce jour. Il est celui qui éclaire notre chemin car il est notre chemin. Sans lui, nous sommes comme des aveugles. Les pharisiens, qui refusent de croire et qui s’en prennent durement à Jésus, pensent voir, mais ne voient pas, pensent savoir car ils suivent Moïse affirment-ils, mais ne voient pas que leur coeur aveuglé empêche tout discernement. Ils n’ont pas le bon logiciel. Ils ne savent pas distinguer la lumière car elle est cachée par le mensonge que leur coeur aveuglé a fomenté. Cette situation est comme désespérée de telle sorte que Jésus ne peut rien pour eux : le malade refuse le diagnostique puisqu’il pense qu’il est en bonne santé, et donc il refuse nécessairement le médecin qu’il prend pour un charlatan, pire pour un faussaire et un bandit. La Parole de Dieu parle, si on peut s’exprimer de la sorte, mais n’est pas entendue. Au contraire, elle est rejetée, prise pour du mensonge. Pauvre pharisien à la tête dure, tout cela à cause d’un coeur endurci en raison d’une once d’orgueil démesurée ! Jésus ne peut donc rien. D’ailleurs, plus il argumente et plus la Lumière éclaire le mystère, plus elle devient aveuglante pour ces aveugles. C’est comme la lumière du soleil, qui devient trop éblouissante pour celui qui ne l’a pas vue depuis des lustres. Nous devons prendre garde de ne pas repousser la Lumière du Christ, de telle sorte que renoncement après renoncement nous finissions pas opposer un refus catégorique à son amour. L’esprit du monde peut faire perdre toute capacité à réceptionner la Parole de Dieu. Souvent, l’éloignement de Dieu dans la vie du chrétien ne vient que rarement soudainement. Il passe souvent par de multiples étapes. Cela commence par de petites négligences dans notre vie chrétienne, de petits refus de la grâce de Dieu laquelle vient frapper à la porte de notre coeur, de petits manques d’attention à la présence de Dieu, d’une baisse de la pratique religieuse pour de multiples raisons, valables ou pas, mais aussi de petits refroidissements de la charité envers notre prochain, de petites rancunes entretenues d’années en années, de petites colères envers telle ou telle personne. Tout cela commence petitement et au fil des mois et des années fait naître une certaine indifférence, un certain relativisme de notre foi, de notre vie de prière ou bien encore de notre charité, de telle sorte que Dieu devient peu à peu étranger à notre vie. Jésus ne manquera pas de reprocher aux pharisiens leur aveuglement qui les conduit à ne pas vivre les exigences de la Loi, mais par contre à respecter scrupuleusement des pratiques et rites qui sont dénués de tout sens sans la pratique de la Loi. Tout cela est le fruit de l’orgueil, notre pire ennemi. Le remède, toujours le même, est l’humilité, nous laisser éclairer par la Lumière. Sans cette lumière, il est vain de penser que nous puissions avancer en toute sécurité dans un avenir qui nous échappe et que Dieu seul connaît. D’ailleurs, la période que nous vivons, ne nous laisse t’elle pas voir la limite de la connaissance et des certitudes des hommes ? Nous avons besoin de retrouver un sens à la vie, laquelle nous apparait soudainement bien précaire, perturbée par un tout petit virus qui ne manque pas de chambouler, pour l’instant, la vie de la moitié de l’humanité. Notre Mère du ciel ne manquera pas de venir à notre secours dans une prière toute empreinte de confiance.

Edito de la semaine

Reprise après la période de confinement. Merci de votre compréhension.

  Curé

P. Thierry Delumeau

9 rue de la Calabre 79400 Saint-Maixent l’école

Tél : 05 49 05 52 21

Port : 06 19 16 70 73

Courriel

  Secrétariat paroissial

9 rue de la Calabre 79400 Saint-Maixent l’école

Tél : 05 49 05 52 21

Courriel

  Permanences d’accueil

9 rue de la Calabre 79400 Saint-Maixent l’école

Tous les jours sauf dimanches et jours fériés de 10h à 12h.