Bienvenue

A la une

Commentaire du jour

Commentaire de l’Evangile du Jour (12 Juillet 15ème dimanche du Temps Ordinaire) de l’Abbé Thierry Delumeau :

« Celui qui a des oreilles, qu’il entende !  » (Mt 13,9) dit Jésus à la foule. La parabole du semeur est révélatrice de l’attitude du coeur devant la parole de Dieu. Jésus décrit différentes attitudes, certaines indifférentes (le sol pierreux de la parabole), d’autres inconsistantes dans les engagements (la terre peu profonde), d’autres distraites emportées par les tourbillons de la vie (les ronces), d’autres encore persévérantes et empreintes de fidélité et de renoncements (la bonne terre). La semence est la même pour tous, le semeur est le même pour tous, mais le sol, qui reçoit la semence que jette en terre le semeur, donne un résultat différent. Dieu agit pour tous. Il s’adresse à tous. Sa parole est pour tous. Or, les coeurs ne prêtent pas tous la même attention, puisque que chacun des coeurs demeurent libres d’accueillir ou pas la parole de Dieu, voilà pourquoi Jésus ajoute : « Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! » 

Il lance un reproche à ceux qui n’écoutent pas vraiment, ce qui le conduit à utiliser des paraboles pour exprimer les mystères du Royaume de Dieu : « Si je leur parle en paraboles, c’est parce qu’ils regardent sans regarder, et qu’ils écoutent sans écouter ni comprendre. » (Mt 13,13). Pire, Jésus dit : « À vous il est donné de connaître les mystères du royaume des Cieux, mais ce n’est pas donné à ceux-là. À celui qui a, on donnera, et il sera dans l’abondance ; à celui qui n’a pas, on enlèvera même ce qu’il a. » (Mt 13,11-12). Jésus semble dire que certains n’ont pas la capacité d’entendre, n’ont pas la capacité d’accueillir. Ils sont dans la disette. Ils n’ont rien, et même le peu qu’ils ont, il leur est même enlevé. Alors, Jésus est-il donc injuste ? Va t-il donc priver du Royaume des personnes de manière arbitraire ? Non, il n’en est pas ainsi. Il ajoute l’explication d’une telle situation, citant le prophète Isaïe : « Le cœur de ce peuple s’est alourdi : ils sont devenus durs d’oreille, ils se sont bouché les yeux, de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n’entendent, que leur cœur ne comprenne, qu’ils ne se convertissent, – et moi, je les guérirai. » (Mt 13,15). Jésus décrit une action volontaire de la part du peuple qui s’est endurci, en refusant d’écouter la parole de Dieu. En effet, la conversion, la grâce de Dieu, la semence de la Parole de Dieu nécessitent une écoute attentive de la Parole de Dieu. C’est le mystère même d’Israël révélé par Dieu à son Peuple : « Ecoute Israël ! l’Eternel, notre Dieu, est le seul Dieu. Tu aimeras l’Eternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force.… » (Dt 6,4-5). La Parole de Dieu demande de la part de son peuple L’ECOUTE. Dieu s’adresse à notre coeur. Il nous demande de l’écouter, car sans une écoute, qui implique une mise en pratique de la Parole de Dieu, le coeur s’endurcit. Alors, il se rend inapte à produire le fruit de la Parole de Dieu. Il devient ainsi la terre hostile qui ne donne rien, puisque le coeur écoute sans écouter. Quand Jésus dit à ses disciples : « Je vous laisse un commandement nouveau : aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. » (Jn 13,34 et Jn 15,12), et que le chrétien se perd en critiques des autres, ne cherche pas à mettre la charité au coeur de sa vie, ne cherche pas à aimer ses ennemis, c’est-à-dire ceux qui sont différents, ceux qui ne pensent pas comme lui, ceux qui sont à l’affût du moindre défaut des autres, il n’entend pas la parole de Dieu. Alors, son coeur s’endurcit et il se perd en maintes accusations des autres, ne trouvant que défauts et incohérences chez les autres sans scruter ce qui ne va pas dans son coeur. Le chrétien, celui qui veut se faire disciple du Christ, n’est-il pas interpelé par Jésus : « Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère, alors que la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas? Comment peux-tu dire à ton frère: “Frère, laisse-moi retirer la paille qui est dans ton œil”, alors que tu ne vois pas la poutre qui est dans le tien? Esprit faux! enlève d’abord la poutre de ton œil; alors tu verras clair pour retirer la paille qui est dans l’œil de ton frère. » (Lc 6,41-42 ; cf. Mt 7,3-5). Cette Parole de Dieu possède une certaine gravité, qui demande d’être prise au sérieux. On ne peut se contenter de l’écouter superficiellement sans que cela impact notre vie. Le ciel ne se réduit à faire partie d’un camp, d’être adepte de telle ou telle spiritualité ou sensibilité religieuse. La vie chrétienne ne se réduit pas à des croyances sans effets dans notre vie, elle ne se réduit pas à des gestes sans que le coeur soit en accord avec ces gestes. La vie du disciple du Christ est une vie de Dieu vécue concrètement, qui se traduit par des gestes, des attitudes et des paroles en consonances avec le Christ lui-même. Cela demande de se débarrasser d’un défaut récurrent et dévastateur, lequel est emprunt de mondanité, à savoir : regarder et se comparer aux autres. Le disciple du Christ est invité à regarder le Christ et à fonder sa vie sur lui, et non pas à regarder les autres pour se comparer, et se perdre en considération de savoir s’il est supérieur ou inférieur à l’autre.

La Vierge Marie et les saints sont la bonne terre, car ils sont tout ouïe à Dieu seul. Ils n’ont cessé de chercher ici-bas à faire grandir en eux le Christ. Ils n’ont cessé de prendre les remarques, les souffrances occasionnées par les autres, les reproches, les injustices subies comme un tremplin d’abandon et de confiance en Dieu. La sainteté, à laquelle le chrétien est appelé, peut se résumer par ce que sainte Thérèse d’Avila à affirmer : « Dieu seul suffit. » Elle a tout dit, car l’unique nécessaire est dit.

Edito de la semaine

Reprise après la période de confinement. Merci de votre compréhension.

  Curé

P. Thierry Delumeau

9 rue de la Calabre 79400 Saint-Maixent l’école

Tél : 05 49 05 52 21

Port : 06 19 16 70 73

Courriel

  Secrétariat paroissial

9 rue de la Calabre 79400 Saint-Maixent l’école

Tél : 05 49 05 52 21

Courriel

  Permanences d’accueil

9 rue de la Calabre 79400 Saint-Maixent l’école

Tous les jours sauf dimanches et jours fériés de 10h à 12h.