Devenir quelqu’un de bien

« Devenir quelqu’un de bien »
Samedi 29 mai, les jeunes de l’aumônerie se sont retrouvés l’après-midi à Châtillon.

C’est à partir de la chanson des Frangines « Devenir quelqu’un de bien » écrite par ces artistes après le premier confinement que les jeunes ont réfléchi à leur vie d’aujourd’hui pour ensuite se projeter dans l’avenir avec confiance.
Voici quelques mots forts de la chanson que les jeunes ont relevés : briller, se faire une place, il n’y a pas de règle hélas, la prison dorée, les écrans de fumée ont enfermé mes rêves, est-ce que j’écoute la voix qui brille au fond de moi
Le débat a été très riche, ils souhaitent tous réaliser leur rêve, se faire une place malgré la difficulté scolaire, la recherche de stage, l’apprentissage, la vie est parfois difficile avec des obstacles à franchir. La société leur demande de rentrer dans des cases mais ils ne veulent pas perdre leur rêve et leur liberté.
Pour avancer et devenir quelqu’un de bien, il faut s’entourer de bonnes personnes, faire des choix, s’aimer pour aimer les autres. Jésus est notre modèle car il aime, rencontre, partage, guérit, pardonne et donne sa vie.
Les jeunes pour terminer ont écrit un slam sous forme de recette de cuisine pour « Devenir quelqu’un de bien ». Des mots forts et plein d’espérance qui redonnent des couleurs à la vie.

Texte et photos de Martine PINEAU