Soirée missionnaire à Pompaire

La Paroisse Saint-Jacques-en Gâtine  a tenu à marquer le mois missionnaire, en proposant la soirée du 17 octobre, qui s’est tenue en l’église de Pompaire. On ne peut que souligner l’engagement fort de plusieurs personnes de la communauté du lieu, car cette soirée était ouverte à tous. 30 personnes posaient déjà un acte missionnaire, en allant à la rencontre d’autres, par leur participation à cette soirée de partage et de prière. Yvan Passebon, frère de Saint-Gabriel, était invité pour présenter le grand missionnaire que fut Saint Louis-Marie de Montfort. Nous étions heureux de la présence de la communauté des frères, ainsi que de la présence d’un prêtre.

Après avoir invoqué l’Esprit-Saint, une introduction faite par Aurélie donnant le thème de la soirée, Yvan a présenté Saint  Louis-Marie, aidé par un  film de 11 minutes. Il s’en est suivi des réactions à chaud, avant que ne se forment des groupes de 6 ou 7 personnes pour un temps de partage.

Retenons quelques pépites, à défaut de tout relater :

« Il y a de quoi faire au bout de la rue, comme au bout du monde, et nous pouvons prier pour le bout du monde, mais agir dans notre rue. »

« Vivre la mission, c’est le rôle de tout baptisé : on ne peut pas y échapper, on ne doit pas s’y dérober si l’on veut répondre à l’appel du Christ d’annoncer sa Parole … qui est pour tous ! C’est un si beau message, qu’on ne devrait en priver personne ! »

« Le Christ lui-même, bien avant le pape ou notre évêque, nous y a invité : ‘ Allez dire à tous les hommes vos frères le bonheur d’être sauvé et aimé par Dieu !’ : c’est le commandement de l’amour ! »

« Il y a plein d’humanité chez Louis-Marie de Montfort. »

« Dans une résidence, un homme aide tous les jours ses voisins : entr’aide, service, attention à l’autre. »

« Quand on a passé toute sa vie derrière un bar, que de fois où il était possible de donner un encouragement, un conseil… »

« C’est en faisant des choses toutes simples que l’on peut vivre la mission. »

« La mission, c’est être le frère de tous, en particulier des malades. C’est trier le positif dans les informations, c’est souligner le positif dans les échanges, car vivre l’Evangile dérange… »

Et aussi des propositions pour notre paroisse qui peuvent être reprises et donner suite à cette soirée missionnaire :

« A l’église : pourquoi de temps en temps ne pas faire un geste de paix en début de messe ? »

« Aller vers les jeunes, s’intéresser à leur vie : «écoute, accueil. » Les encourager et les accepter dans leurs initiatives de services missionnaires

« Il nous faut oser pour entrainer, intérioriser avant l’action,  se rencontrer en demandant l’appel de l’Esprit-Saint, répercuter la tendresse de Dieu chez nos frères, témoigner à plusieurs en Eglise »

Rappelons la lettre pastorale, Mgr Wintzer  : « Il les envoya deux par deux »

« Tout seul, ce n’est pas toujours facile d’annoncer la Bonne Nouvelle de l’Evangile, d’être témoin, de dire notre foi : alors servons-nous des charismes des uns et des autres, disposons des dons de l’Esprit Saint reçus à notre confirmation, et surtout appuyons nous les uns sur les autres ! »

ALORS :…« Et si en paroisse, on allait sur les lieux montfortains aux beaux jours !  Le bon accueil nous a été garanti. Les frères de Saint Garbiel nous y invitent ! »

Cette belle soirée de communion en Eglise Une et Universelle, s’est conclue par un moment de prière qui prenait sens après cette soirée. Notre regard s’est tourné naturellement vers Marie, dont on sait combien Saint Louis-Marie lui a donné une place éminente, pour lui chanter : « La première en chemin, Marie tu nous entraines à risquer notre oui… » Oui  Marie a été missionnaire.

Nous avons tout simplement répondu à l’appel du pape François qui a dédié, non pas une journée mais tout le mois d’octobre, avec pour thème : « Baptisés et envoyés, l’Eglise du Christ en mission dans le monde ».

L’équipe de préparation. (dont Aurélie Martin, Jean-Marie et Marylène Passebon)

Pour retrouver les propositions dans la paroisse pour le mois missionnaire, cliquer ici