Paroisse Saint-Damien en Châtelleraudais

AVIS

Copie non conforme à l’original !

Plusieurs personnes sont étonnées de la présence d’un homme se présentant comme prêtre au « Prieuré ND de Lourdes » sur la commune de St Rémy sur Creuse. Bien sûr, se prétendant prêtre il propose tous les services liés à la fonction sacerdotale : baptême, mariage, sépulture, messe, confession, exorcisme… Pour répondre aux questions suscitées par sa présence, je joins à cette édition la lettre des prêtres catholiques (les vrais !)qui sont les pasteurs authentiques de cette commune et des environnantes.
J’insiste sur le fait que cet homme n’est absolument pas reconnu ni par l’Eglise Catholique Romaine, ni par l’Eglise Orthodoxe officielle. Par le fait même qu’il ne soit pas en communion avec l’une des ces Eglises aucun de ses actes n’est valide et reconnu. Il faut donc faire très attention à ce qu’il peut proposer car dans l’avenir cela peut poser des difficultés aux personnes qui se présenteront pour un acte dans l’Eglise Catholique. Il en va du Salut ! En ce domaine les plus à plaindre sont celui qui trompe et ceux qui ne veulent pas reconnaître leurs erreurs. La légitimité d’un prêtre n’est aucunlement liée à ceux qui peuvent l’entourer ou le soutenir. Un prêtre n’est prêtre que parce qu’il est configuré au Christ-Tête par la validité et la licéité de son ordination conférée par un évêque dont la succession apostolique est certifiée.
En un mot préférez l’original à la copie !

abbé Stéphane BOUTET

PS : Cet homme se fait nommer « Père » Louis. Bien sûr, n’oubliez pas de mettre des guillemets à « Père »

En lien, la lettre des prêtres in solidum de la paroisse desservant St Rémy Sur Creuse

.

MESURES SANITAIRES POUR LES MESSES

Attention, tous les gestes dits barrières doivent être rigoureusement respectés :
– L’entrée doit se faire uniquement par la porte principale des églises.
– Le port du masque est obligatoire pour les plus de 11 ans
– A l’entrée de l’église chacun doit se frotter les mains avec une solution hydro-alcoolique. Merci d’apporter votre petite bouteille.
– Respecter le sens de circulation indiqué dans l’église
– Chacun devra se placer face à l’image d’un saint. Les familles pourront, bien sûr, être sur un même banc.
– Les portes de l’église restent ouvertes. NE LES FERMEZ PAS DERRIERE VOUS, merci.
– La quête n’aura pas lieu à l’offertoire. Une corbeille se trouvera à l’entrée de l’église
LES ORMES 73 personnes
ST GERVAIS 56 personnes
Dangé St Romain 73 personnes

 

Afin de veiller à la sécurité sanitaire à l’entrée des églises, il faut, pour chaque messe dominicale, 2 personnes.
L’une pour veiller au port du masque, au lavage des mains avec la solution hydro-alcoolique et l’autre pour le comptage du nombre de participants à la messe.
MERCI DE VOUS PROPOSER AU PRESBYTERE : 05.49.86.40.71

SAMEDI 31 OCTOBRE au lundi 02 novembre 2020
« Je lève les yeux vers les montagnes : d’où le secours me viendra-t-il ? Le secours me viendra du Seigneur
qui a fait le ciel et la terre » (Ps 120, 1-2).
Chers frères et soeurs, paroissiens et paroissiennes,
C’est avec ces paroles du psalmiste, paroles pleines de confiance en un Dieu qui veille sur ses fidèles, que je
voudrais joindre chacun et chacune de vous en ce moment où nous sommes appelés à vivre un second
confinement. Beaucoup s’interrogent sur les célébrations de la Toussaint et de la commémoration de tous les
fidèles défunts ainsi que les séances du catéchisme etc.
Suite au communiqué de notre Père Evêque et à d’autres précisions que j’ai reçues, je viens par ce message
vous informer que nous avons la possibilité de célébrer les messes programmées jusqu’à lundi 2 novembre
inclus. Par conséquent, les messes de la Toussaint et de la commémoration de tous les fidèles défunts sont
maintenues.
Pendant ce temps de confinement, notre vie de chrétien, notre relation avec Dieu ne s’arrête pas. Au contraire,
levons nos yeux chaque fois vers le Seigneur pour implorer son secours et sa miséricorde. Je demande
humblement à tous les acteurs et actrices de la vie pastorale de la paroisse, à tous et à toutes de poursuivre les
bonnes oeuvres mises en place pendant le confinement précédent pour maintenir le lien fraternel entre nous et
avec tous ceux dont nous avons la charge.
En vue de notre communion de prières, je souhaiterais que ceux et celles qui s’occupent de l’ouverture et de la
fermeture des églises continuent de le faire et que les cloches soient sonnées chaque dimanche. Le sacrement de
confirmation prévu le 15 novembre est reporté à une date ultérieure. J’encourage les confirmands ainsi que
leurs parents et accompagnateurs à rester fermes dans la foi et espérance. Aussi, j’invite les autres
catéchumènes et leurs catéchistes à ne pas perdre espoir. Avec les membres de l’équipe deuil et espérance, nous
assurerons éventuellement les sépultures à l’église avec 30 personnes au maximum selon les recommandations
en vigueur.
A toutes et à tous, je souhaite une bonne fête de la Toussaint. Que les Saints et Saintes de Dieu prient et
intercèdent pour nous. Continuons de vivre dans l’espérance. Restons-unis et forts !
Père Hermann BOKOVI

Présentation du père Hermann BOKOVI

Qu’il me soit permis d’écrire ces quelques lignes pour me présenter brièvement.

Je suis Hermann BOKOVI, originaire du Togo (pays de l’Afrique de l’Ouest) et prêtre diocésain. Après ma formation au grand séminaire interdiocésain de mon pays d’origine, je suis ordonné prêtre le 04 août 2012 dans le diocèse de Kpalimé où j’ai commencé mon ministère sacerdotal jusqu’en 2018. Après 6 ans d’expérience pastorale dans une des paroisses du diocèse, mon évêque m’a envoyé en France dans le diocèse de Poitiers. J’y suis arrivé le 15 octobre 2018 et l’Archevêque, Mgr Pascal WINTZER m’a nommé prêtre coopérateur pour les paroisses Saint-André-Hubert-Fournet et Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus en Châtelleraudais avec résidence au presbytère de Bonneuil-Matours.

C’est avec joie et entière disponibilité que j’ai accepté cette mission, une mission que je continuerai avec vous et au milieu de vous, en tant qu’administrateur de la paroisse Saint Damien. J’exprime ici, toute ma gratitude à toutes et à tous pour l’accueil favorable et fraternel. Puisse Dieu nous garder tous unis dans son amour pour l’annonce de l’Evangile.

Au revoir, Père Roger

 « Je me surprends parfois à imaginer ce qu’il peut y avoir de merveilleux au-delà de la mort ».  Le Père Roger Mouchard a écrit ces paroles à La Toussaint 1998.

Et il continuait ainsi , en faisant parler le grain de blé : « Tu sais, …on n’est pas en train de mourir tout-à-fait . Dans notre décomposition , quelque chose de nous va se mettre à germer et proliférer au point de produire du cent pour un … En chaque grain de blé, en chacune de ces petites graines, il y a une continuité … Et pour renforcer notre conviction et alimenter notre espérance : quelqu’un est sorti vivant du tombeau . Voilà qui ouvre des perspectives illimitées. » Et plus loin : «  Je crois que la mort donne à notre être sa « perfection ». Nous ne sommes pas nés pour la mort , mais pour la Vie ! » Merci, Père Roger , pour ces paroles profondes.

Le Père Roger est entré dans la gloire de Dieu le 18 Mai 2020, à 90 ans. Il fut ordonné prêtre le 29 juin 1956 à Poitiers et aussitôt nommé vicaire à Saint-Etienne de Niort. En 1959, il devient curé  d’Augé puis en 1965 curé-doyen de Pleumartin. Successivement  au secteur pastoral de Poitiers Ouest, à Lusignan, à Jazeneuil, à Coulombiers, puis Sanxay et Saint-Germier. En1989, il est nommé responsable du Secteur des Deux Sources, résidant à Secondigny  et fin 1996, il rejoint Dangé-Saint-Romain au service du  secteur pastoral Vienne et Creuse, succédant au Père Joseph Guilbard. Il y restera presque 12 ans. Il y fêtera ses 75 ans et ses 50 ans de sacerdoce.

Partout où il est passé, son enthousiasme communicatif, son humour, son sourire, son don de conciliation lui ont permis  de tisser des liens d’amitié solides. D’ailleurs, il aimait citer cette phrase de Soeur Emmanuelle : « La clé du bonheur, c’est la relation ! ». Combien de fois, il a ouvert sa porte, autant aux pratiquants qu’aux personnes plus éloignées… Il était très proche des gens , il aimait recevoir… pour un verre , un repas…(il aimait cuisiner), et discuter …de tout et de rien… de la vie . Il « cultivait » ses relations comme il aimait cultiver son potager, retourner la terre, semer, planter,  récolter . Heureux dans son jardin, heureux avec les autres . « Vivant et bon vivant » comme il se définissait lui-même, il appréciait tout particulièrement ces rencontres entre amis. Nous nous souvenons aussi de son engagement pour le Sénégal ; avec quelques amis, il avait participé à l’envoi d’un conteneur d’ordinateurs.

Les enfants l’aimaient beaucoup : il se laissait aborder par eux, comme un bon grand-père qui, le sourire malicieux, leur racontait la vie de Jésus… Et il n’était pas rare de le rencontrer sur la place , la baguette sous le bras, serrer  les mains et s’enquérir de la santé de chacun.

Ses obsèques ont eu lieu en l’église de la Trinité à Mauléon le vendredi 22 Mai, et il repose dans le cimetière de Saint- Jouin.

Merci, Père Roger, pour ce que vous étiez, pour ce que vous nous avez donné… Nous savons que vous continuez à veiller sur nos vies, et que nos prières s’entrecroisent … « La Paix soit avec vous, la Paix soit entre nous. » A Dieu …

Des anciens  paroissiens

« Père Roger, votre long sacerdoce sur cette terre vient de s’achever et vous voilà désormais dans la plénitude des bienheureux.

Merci pour ces 10 années passées à vos côtés, marquées par la simplicité, le partage, la convivialité toujours présente au cœur de nos rencontres. Cette proximité naturelle, sans artifice, nombre de vos fidèles et bien au-delà même de nos parvis ont pu et su l’apprécier.

Fidèlement et dans l’Espérance, notre prière vous accompagne. »

Un paroissien

Curé

P. Hermann Bokovi

2 rue Jules Ferry
86220 Dangé-Saint-Romain

Tél : 05 49 86 40 71

Courriel

Secrétariat paroissial

permanences mardis et jeudis de 15h à 18h et samedis de 10h à 12h hors vacances scolaires

2 rue Jules Ferry
86220 Dangé-Saint-Romain

Tél : 05 49 86 40 71

Courriel