Pâques à l’aube en Chauvinois.

Chauvigny 4 avril 6h30

Il fait encore nuit et la ville est encore endormie. Une soixantaine de fidèles sont rassemblés en silence dans l’église Notre Dame, venus de tous les coins de la paroisse, bien au-delà des 10 km pour certains. L’église est dans la pénombre. Le Père Fabien allume le cierge pascal porté à l’entrée de l’église par le diacre et lentement la lumière va être transmise à l’assemblée…L’exultet monte vers la voûte désormais éclairée.

« Qu’éclate dans le ciel la joie des anges !
Qu’éclate de partout la joie du monde
Qu’éclate dans l’Eglise la joie des fils de Dieu »

Puis la liturgie se déroule, celle de la Vigile pascale, une vigile céébrée à l’aube pour cause de pandémie. Beaucoup de recueillement, de joie aussi, celle de pouvoir célébrer la Résurrection du Christ.

Chez beaucoup des fidèles présents, le sentiment d’entrer encore plus que dans le passé dans le mystère pascal. La privation de l’année dernière y est pour beaucoup, le fait de se retrouver tôt le matin comme les femmes se rendant au tombeau joue certainement aussi.

En 2022, la Vigile retrouvera peut-être sa place habituelle de Vigile. Aurons-nous alors le courage de nous réunir à nouveau au lever du soleil, comme c’est le cas en plusieurs points du diocèse depuis plusieurs années, pour prier et célébrer la Résurrection et partager publiquement la Bonne Nouvelle?

Photos Béatrice Darras

Compositions et photos Juliette Poutre