Jeudi de Pâques

Toute la paroisse et bien plus...

Peut-on se lasser de chanter Alleluia?

Bien sûr que non et plus encore au cours de cette octave de Pâques et nous continuerons ainsi jusqu’à Pentecôte.

Aujourd’hui, dans les Actes des Apôtres, Pierre installé dans le Portique de Salomon nous livre un discours de haute tenue théologique relisant toute l’histoire de l’Alliance qui conduit jusqu’à Jésus le Christ. On voit là toute la puissance de l’Esprit Saint qui inspire le simple pêcheur de Tibériade.

Quant à saint Luc dans l’Evangile, il nous montre la venue de Jésus au milieu des disciples réunis et après avoir  montré ses mains et ses pieds et mangé un peu de poisson grillé, il leur ouvre l’intelligence des Ecritures, comme il l’avait fait pour Cléophas et son compagnon.

Seigneur, aide-nous, aide-moi à m’ouvrir à ta Parole, ta Parole qui agit.

Une hymne qui résume les manifestations du Ressuscité.

Il est vivant ! Tu l’as vu la première.
Parle, Marie de Magdala !
– Hors du tombeau, debout dans la lumière,
Il dit : « Marie » ! C’était sa voix !

R/ Nous l’avons vu ressuscité,
Nous, témoins de la Vérité !
Il est venu, il reviendra !
Amen ! Alléluia ! Alléluia !

Le cœur brûlant, vous alliez, près du Maître,
Vers Emmaüs, sur le chemin…
– Nous étions deux ! Il s’est fait reconnaître,
Le soir, à la fraction du pain !

Vous étiez onze, nous dit l’Écriture,
La nuit couvrait Jérusalem…
– Il a paru ! Il montrait ses blessures !
Il a soufflé son Esprit Saint !

Est-ce Jésus, celui qui t’a fait signe
De l’approcher, dis-nous, Thomas ?
– Sur mon Seigneur et mon Dieu, moi, indigne,
J’ai vu les marques de la croix !

Depuis Damas, tu ne peux plus te taire…
Confirme-nous ce que tu crois.
– Moi, Paul, je dis qu’ils étaient cinq cents frères,
Témoins du Christ, tous à la fois !

J.F Frié — CNPL

La Paix soit avec vous.