Paroisse Saint Pierre II: lancement de la campagne du denier de l’Eglise

Communication paroisse Saint Pierre II en Chauvinois

Si vous êtes un donateur habituel ou une donatrice habituelle, vous avez déjà reçu un courrier vous remerciant de votre don 2019 et un appel à donner en 2020. Nous vous remercions une nouvelle fois pour votre soutien fidèle.

Si ce n’est pas le cas (au plan national on estime que seulement la moitié des fidèles présents régulièrement aux messes sont donateurs au denier) nous allons vous solliciter en ce 3ème dimanche de Carême, celui du Gaudete (réjouissez-vous), une petite pause dans le Carême.

Des enveloppes vous seront distribuées ou déposées au fond de nos églises, merci d’avance de les prendre et d’en faire un bon usage et pourquoi pas en prendre une pour un voisin, une voisine.

Mais pourquoi donner au denier?

D’abord parce que dans notre pays notre Eglise catholique ne vit que de dons, de legs. Elle ne reçoit pas de subventions de l’Etat, pas plus des collectivités locales (mais qui font beaucoup pour entretenir  les églises dont elles sont propriétaires), et pas du Vatican (au contraire ce sont les Eglises du monde entier qui aident le Vatican). Sans vos dons, l’Eglise ne pourrait vivre.

Pourquoi donner au denier puisque je donne régulièrement à la quête?

Merci de vos dons à la quête, ils servent au fonctionnement de paroisse, mais le Denier de l’Eglise a un rôle spécifique et unique: il sert à payer (partiellement seulement) l’indemnité mensuelle qui permet à vos prêtres de vivre et les salaires des  quelques salariés du diocèse. Certes le nombre de prêtres diminue mais si la majorité des prêtres  de notre diocèse sont retraités, leur retraite, très faible, doit être complétée via le denier pour leur conserver un niveau de vie acceptable et lorsqu’ils sont en EHPAD prendre en charge l’important  différentiel entre leur retraite et le coût de l’hébergement. Ils ont donné leur vie pour nous, il est impérieux que nous leur assurions cette prise en charge.

Or le denier diminue légèrement chaque année car le nombre de donateurs diminue rapidement. Des actions sont conduites pour mieux le faire connaître aux fidèles réguliers et  plus épisodiques. Même si les courriers, les messages par internet peuvent vous irriter ils nous ont néanmoins permis de ralentir la baisse et de trouver de nouveaux donateurs.

Ce nouveau donateur c’est peut-être vous?

Vous pouvez donner par chèque, par prélèvement (c’est préférable pour la trésorerie car c’est régulier), par internet. Que vous donniez 10€ ou 1000€, l’important c’est votre geste qui montre que vous avez perçu que l’Eglise est un « peuple appelé à se rassembler » pour vivre sa foi en un Dieu qui est Père, Fils et Esprit Saint, pour écouter sa Parole, le prier, et se nourrir de l’Eucharistie comme nous le faisons aujourd’hui.

Nous avons besoin de prêtres et si il est bon et nécessaire de prier pour les vocations presbytérales, il nous faut aussi leur assurer les moyens de vivre leur ministère: c’est le rôle du Denier de l’Eglise.

NB: si vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu, vous pouvez bénéficier d’une déduction fiscale de 66% de votre don.

Christian Genre, diacre ofs, membre de la Commission diocésaine de développement des ressources.