Regard sur 300 ans après l’arrivée de Marie-Louise à Saint Laurent-sur-Sèvres

Texte & photos Pierre Arnault

« Ceux que le monde délaisse doivent vous toucher le plus »

« La bienheureuse Marie-Louise nous a indiqué le chemin, « Faites donc toutes vos actions avec Amour et par amour ! « , a rappelé sœur Madeleine, lors d’une rencontre à l’église Sainte Thérèse, le 19 juin 2021, dans le prolongement du tricentenaire de l’installation de Marie-Louise à Saint Laurent-sur-Sèvres en 1720. Un chemin au service des pauvres, des isolés, des démunis que, comme l’a raconté sœur Jeanne, Marie-Louise a débuté, sous l’égide du P. Louis-Marie de Montfort à l’Hôpital général de Poitiers. Ce haut lieu de misère avait pour rôle « d’enfermer » les pauvres de la ville, de recueillir les enfants abandonnés et les vieillards invalides. C’est là que Marie-Louise entre comme pauvre, parce que, comme elle l’écrira, « ceux que le monde délaisse doivent vous toucher le plus« . C’est là aussi que Louis-Marie Grignion de Montfort fonde avec Marie-Louise Trichet le 2 février 1703, la congrégation des Filles de la Sagesse enseignante et hospitalière qui appartient à la famille montfortaine avec les Missionnaires Montfortains de la Compagnie de Marie et les Frères de Saint-Gabriel.
Les étapes de la vie de Marie-Louise et de la congrégation de la Sagesse sont le thème d’une vidéo présentée sur ce site de notre paroisse Bienheureuse Marie-Louise, avec notamment le rappel de la fondation de l’école de Montbernage en 1733 et de la communauté de la Cueille en 1752.

Aujourd’hui, les sœurs de la Sagesse œuvrent sur les cinq continents pour « réduire la douleur chez les personnes qui se sentent discriminées, rejetées ou persécutées, de ceux et celles qui vivent avec des déficiences auditives et cognitives » (à l’exemple de l’Institution de Larnay sur notre paroisse).

Dans la continuité des valeurs transmises par le P. Louis-Marie de Montfort et Marie-Louise, « si on ne hasarde quelque chose pour Dieu, on ne fait rien de grand pour Lui », les sœurs de la Sagesse, lors de leur chapitre général de 2018, affirmaient : « Il faut faire l’expérience d’aimez sans frontières comme un processus de reconfiguration au niveau personnel et communautaire pour accueillir la nouveauté que la congrégation est en train de vivre. Nous voulons ouvrir une communauté interculturelle là où les gens ont besoin de notre présence. (…) Nous sommes appelées à vivre le mystère de l’Incarnation à partir d’une communion plus ouverte à la diversité et à la pluri-culturalité ». La même année, le Pape François déclarait aux frères de Saint Gabriel « apprenons de Jésus comment accueillir l’autre, tisser des liens avec lui, surtout s’il est différent, d’une autre culture, d’une autre génération. (…) Lattention au frère qui est à côté de moi ainsi que le dialogue favorisent la communion dans la diversité ».

Sœur Madeleine annonçant le film du tricentenaire de l’installation de la bienheureuse Marie-Louise à Saint Laurent-sur-Sèvres.
Sœur Jeanne retraçant les étapes de la vie de Marie-Louise.

Lourdes du 13 au 18 septembre 2021
72e pèlerinage Montfortain

Avec Montfort comme témoin et comme guide, à Lourdes, le 72e pèlerinage Montfortain présidé par Mgr Antoine Hérouard, délégué apostolique du sanctuaire de Lourdes sera centré sur une méditation ayant pour thème « Je suis l’Immaculée Conception« . Un temps aussi pour présenter sa vie à Marie, l’Immaculée Conception, pour lui demander « d’ouvrir les cœurs pour le service, le réconfort et l’amitié fraternelle« .
Informations :
Sœurs de la Sagesse, 42 rue de la Cueille Mirebalaise, 86000 Poitiers, tél. 09 79 01 86 84

www.pelerinage-montfortain-hospitalite.org