Oratoire Ozanam-La messe des Cendres des Gens du voyage

Texte & photos Pierre Arnault

« Oh Seigneur, relève moi. Le médecin soigne mon corps, tu soignes mon âme, toi qui m’accompagnes au long des jours, avec l’eucharistie, cette nourriture qui nous aide à vivre. C’est par l’Esprit que tu nous appelles à témoigner de ta présence aux quatre coins du monde, à témoigner qu’aux yeux de Dieu nous sommes tous frères ».
Cette prière a lancé la messe des Cendres 2020 des Gens du voyage de Poitiers, en l’oratoire de la salle Ozanam, près de l’église Sainte Thérèse de la paroisse Bienheureuse Marie-Louise. Le P. Frédéric Dacquet, aumônier et membre de l’équipe diocésaine de l’aumônerie des gens du voyage, a insisté : « Nous sommes tous enfants de la même lumière, comme l’illustrent ces bougies que chacun a portées en entrant dans la chapelle, puis déposées en croix sur l’autel ». Ces bougies, quelques personnes de l’assistance les ont reprises, symboliquement, le temps d’une prière à l’intention d’un ami, d’une amie, d’un parent malade, d’une personne en souffrance. Une bougie portée aussi par celui qui oublie sa propre maladie pour prier pour la souffrance de l’ami, du parent.

« Cette lumière vous accompagnera jusqu’à Pâques et même jusqu’à la Pentecôte », a souligné le P. Frédéric avant de rappeler : « le signe de la croix doit être reçu comme un passeport pour avancer vers Dieu. C’est le Christ qui nous accompagne comme un ami au fil des jours. A nous de savoir nous tourner vers lui en chantant « Peuple de frères, peuple du voyage, porte l’Evangile et la paix de Dieu ».

A noter qu’en juin 2020, deux missions des gens du voyage sont prévues, à Poitiers et à Niort. Nous en reparlerons. Il s’agira de grands rassemblements pour enseigner et prier, en particulier Notre Dame des Gitans :
Veille sur nous Sainte Marie
O Notre Dame des Gitans.