Visite pastorale du père Jean-François Blot à Chéneché et Vendeuvre

Par Henriette Le Gallais

Pourquoi l’église Saint Vincent de Chéneché est-elle ouverte ce vendredi 1er décembre à 9h30 du matin ? C’est le commencement de la visite pastorale du nouveau curé de la Paroisse Sainte-Radegonde en Haut-Poitou, le père Jean-François Blot, dans notre Communauté locale.

Le père Jean-François rejoint Bruno Levêque, diacre,
et l’équipe locale d’animation :
– Jacqueline Bonneau, déléguée pastorale de la Communauté locale et
– Betty Lamarche, co-déléguée
– Yann Creuzé, délégué aux affaires matérielles
– Janine Delage, déléguée à la Liturgie
– Nicole Bénard, déléguée à l’annonce de la Foi

Et deux invités : Monsieur de Samie, ancien maire de Chéneché
et Henriette Le Gallais pour faire le reportage

La prière des Laudes débute évidemment la matinée : psalmodier les psaumes ne nous est pas forcément familier mais cela nous fait entrer dans une expérience communautaire et nous ouvre à l’Eglise Universelle. Une liturgie qui apaise et rassure, qui nous situe bien dans le cadre d’un visite pastorale.

Visite de l’église Saint-Vincent

Monsieur de Samie et Nicole présentent l’église saint Vincent au père Jean-François :

Les fondations de l’église datent du 11è siècle. La façade est du 13è siècle mais pas le clocher. La voûte est du 19è ; la charpente en châtaigner. L’église fait histoire commune avec un prieuré qui dépendait de Montierneuf et de Tours, mais ce n’était pas l’église du prieuré.

Chéneché était une étape sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.
L’église est dédiée à saint Vincent dit « saint Braillou » réputé pour guérir les coliques, les colères et la peur.

De l’ancien autel, car en très mauvais état, il ne reste que le tabernacle.

L’église a deux cloches dont une date de 1573 et a été donnée par Gabrielle de Mareuil, veuve de Nicolas d’Anjou, la même qui a également offert une cloche à l’église Saint Etienne de Marigny-Brizay.

Après 17 ans de fermeture, l’église a été réouverte en 1998 : à cette occasion, une messe de minuit exceptionnellement festive a réuni tous les habitants du village quel qu’aient été leurs croyances.

Jusqu’en 1873, il y avait 4 foires à Chéneché : Saint-Jean, Saint-Vincent, Saint-Thomas et Saint-Fiacre

Vous trouverez d’autres renseignements forts intéressants sur l’église de Chéneché :

http://www.parvis.poitierscatholique.fr/ste-radegonde/Cheneche.pdfChéneché 2017/12/01

Visite du village avec Monsieur Bruno Hippeau, maire délégué de Chéneché

La mairie, construite sur les restes de sept tours de l’ancienne fortification date probablement du Moyen Âge au vu de l’architecture simple des tours. La cité était cerclée par sept tours toujours visibles, dont deux sont les côtés du bâtiment de la mairie.

Situé en bordure de trois provinces : la Touraine, le Poitou et l’Anjou, le château de Gilles de Rais avec ses 7 tours, est inscrit comme Monument Historique depuis 1984 pour le passage couvert, le pigeonnier, la porte et la tour.

http://www.vendeuvre-du-poitou.com/Cheneche-vacances-campagne-86-Vienne.html

Visite de la bibliothèque

Ouverte le mercredi 14h-16h et le samedi 14h-17h
Très fréquentée, par des jeunes et des moins jeunes.
Courriel : bibliotheque.cheneche@wanadoo.fr

Le temps n’étant pas trop clément, la randonnée jusqu’au Tours Mirande préalablement prévue à pied sera annulée.

 Visite des Tours Mirandes 2017/12/01Le site gallo-romain des Tours Mirandes

http://www.vendeuvre-du-poitou.com/tours_mirandes_site_gallo_romain_86.html

Le père Jean-François et l’Equipe Locale sont accueillis par un adjoint du Maire, (celui-ci étant retenu par l’enterrement d’un collègue), et par l’animatrice du site Aurore Bénard qui ne tarit pas de détails pour nous faire découvrir le site des Tours Mirandes et nous donner envie d’y revenir. L’office de Tourisme nous offre « un petit verre » pour terminer cette matinée.

Déjeuner

à la cure de Vendeuvre où nous rejoint le père Pierre Guibert.
L’équipe animatrice démontre ses compétences culinaires : délicieuse terrine faite par Betty, blanquette de la grand-mère de Jacqueline, traditionnel riz malgache de Nicole, etc…

Le bénédicité réunionnais est lancé par Bruno :

-« Le pain d’hier est rassis, le pain de demain n’est pas cuit
«  Merci Seigneur pour le pain d’aujourd’hui ! »

Et les sujets de conversation vont bon train :

– Un coq sur un clocher : le saint patron  de l’église est un saint
– Une croix sur un clocher : le saint patron de l’église est une sainte,
On parle des cloches des églises, du baptême républicain et de l’élevage des poules du père Jean-François qui ne veulent pas manger d’escargots ni de limaces ..

Mais aussi des recettes de cuisine : le coup de poing de la Grand-Mère de Jacqueline et le broyé de Janine.
Et encore des Capucins qui récupèrent les cartes postales, les timbres et les monnaies pour les missions à Madagascar et en Afrique : c’est toujours d’actualités (dépôt possible au presbytère de Neuville).

http://www.freres-capucins.fr/Pour-la-mission-cherchons-timbres.html

   

Après le déjeuner, pas de sieste…mais

Réunion de l’équipe animatrice de la Communauté locale

pour parler de son action dans la Communauté locale :

On parle du projet pastoral de la Communauté locale :
Comment au cœur du monde la Communauté va-t-elle créer des opportunités pour rencontrer les nouvelles générations ? Comment aller vers les autres ?

Rencontre avec

Monsieur Dominique Nivet,

pharmacien à Vendeuvre qui explique comment se sont installés dans un même lieu : 8 médecins, un pharmacien, un dentiste, 4 infirmiers, une ostéopathe et… un notaire.

Retour dans le centre pour une visite guidée avec Monsieur Chevallier de

l’église Saint-Aventin  

http://www.vendeuvre-du-poitou.com/eglise_saint_saventin_Vendeuvre-du-Poitou-tourisme-Vienne-86.html

– Histoire du clocher, des monuments aux morts, des cimetières, des presbytères
– Il existe trois églises qui portent le nom de Saint Aventin en France :
Dans les Pyrénées, en Haute-Garonne, Saint-Aventin-de Larboust  http://www.luchon.com/eglise-de-saint-aventin/st-aventin/tabid/38161/offreid/22bb2d06-ee00-48fb-aaa1-aa35b4c2de11/detail.aspx
A Creney-près-Troyes http://www.tourisme-troyes.com/patrimoine-religieux/eglise-saint-aventin-452333
A Vendeuvre du Poitou

– Qui était Saint Aventin ?
http://www.vendeuvre-du-poitou.com/eglise_saint_saventin_Vendeuvre-du-Poitou-tourisme-Vienne-86.html

Quelques traits de l’histoire de l’église:

– Au 12è siècle, on descendait dans l’église et le cimetière était autour de l’église qui avait été construite avec des pierres des Tours Mirandes. Sous Napoléon le cimetière fut transféré là où il est aujourd’hui.
– En 1704, entre 16h et 17h, un tremblement de terre fit tombé la flèche du clocher sur les fonds baptismaux. En 1866, un ouragan détériora définitivement cette même flèche. A la suite de cette tempête, les derniers vestiges de la flèche ont été démontés et les pierres et le sable de la flèche furent vendus aux enchères
– En 1989, en faisant des travaux, la Mairie de Vendeuvre découvre 2 bannières
– La bannière de la fanfare la Concorde https://www.lanouvellerepublique.fr/actu/la-concorde-de-vendeuvre-a-longtemps-anime-la-commune
– La bannière de la société du secours mutuels http://www.centre-presse.fr/article-458417-la-societe-de-secours-mutuels-victime-de-la-securite-sociale.html

Il y aurait encore beaucoup à dire, mais

Monsieur Richard Bottreau, le taxidermiste

nous attend pour la visite de son atelier dont voici quelques photos qui en diront plus que de longs discours.
Seuls les animaux non protégés et plus gros que les merles peuvent être naturalisés.

   

 

 

 

 

 

Après l’atelier, il nous reçoit pour rencontrer sa famille et en particulier sa mère qui attend avec impatience le père Jean-François :
elle nous dit sa tristesse de ne plus pouvoir venir à l’église. Belle rencontre.

La journée se termine par la prière des vêpres

dans l’église de Vendeuvre :

 

– Regarde où nous risquons d’aller
– Le secours me vient du Seigneur qui a fait le ciel et la terre
– Grandes sont tes œuvres Seigneur

Rien ne vaut une belle soupe préparée par Janine pour nous réchauffer

«  Y’en a qui ont faim et qui n’ont pas de viande
«  Y’en a qui ont de la viande et qui n’ont pas faim
«  Nous qui avons faim et de la viande
«  Merci Seigneur, maitre divin »
   Bénédicité du Père Guibert

 

Approfondir votre lecture