REGARDEZ LES OISEAUX DU CIEL

Matthieu 6, 26

Huitième dimanche ordinaire de l’année A

26 février 2017

« Ils ne font ni semailles ni moisson, ils n’amassent pas dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit ».
Oui, après bien des recherches et des efforts, notamment s’il faut nourrir les petits restés au nid : la becquée. Dieu nourrit à travers l’amour des parents. C’est vrai aussi pour les petits des humains.

La confiance en la Providence n’implique pas imprévoyance ou paresse, mais la certitude que la création est bonne. Saurons-nous y reconnaître un cadeau de Dieu, à respecter ?

 

Mots clefs : picorer, becquée  /  Souci, surcroît  /  Providence, prévoyance

Images similaires : en Matthieu 10, 29 et 23, 37