FÊTE DE SAINT HILAIRE

Jean 10, 24-38

C’est pour un blasphème que nous voulons te lapider :
tu n’es qu’un homme et tu te fais Dieu.

L’image reflète la violence de l’épisode : Jésus debout, dans la force tranquille de ses convictions, de l’affirmation de son identité, son nimbe immense suggérant sa divinité : « le Père et moi nous sommes un ». Et, sur un fond de pierrailles, les poings levés de ses adversaires, les Juifs d’alors, souvent vus négativement dans l’évangile de Jean, mais surtout le refus de Dieu dans tous les temps, y compris notre aujourd’hui. Comment accueillir le différent, l’autre, celui qui dérange ou casse nos cadres préétablis ?

Mots clefs : intolérance, violences (verbale et physique), blasphème, lapider, lapidation, fils, Fils de Dieu, être un.