Deux nouveaux B’ABBA disponibles

Par Isabelle Parmentier

Parmi les outils mis à notre disposition pour vivre le Synode – une Église en sortie, passionnée par la rencontre des hommes – deux B’ABBA inédits, viennent de sortir. À l’intention des parents et éducateurs en relation avec des jeunes : « Quelle autorité peut faire grandir ? » Et pour tous les assoiffés de vraies rencontres « S’écouter, se parler ».

80 personnes ont répondu à l’invitation Photo : Christian Genre

80 personnes ont répondu à l’invitation
Photo : Christian Genre

Un grand nombre de participants

80 personnes ont répondu à l’invitation vendredi et samedi à Poitiers, pour vivre un temps de découverte et de formation à la démarche de première annonce de la foi, avec Isabelle Parmentier. Certains sont venus de très loin, Argenton les vallées, Bressuire, Montmorillon, la Crèche, Celles sur Belle, Vouillé, le collège catholique de Civray, deux séminaristes d’Orléans. La plupart des participants sont venus groupés, comme ces dix personnes de Châtellerault bien décidées à fonder une équipe pour oser l’aventure. D’autres équipes déjà constituées ont cherché à se renouveler, comme Saint-Benoît.

« Ouvre nos oreilles, Seigneur, et nous entendrons ce que l’Esprit dit aux Eglises. » 

« Donne-moi de l’eau vive, pas de l’eau plate ! » Photo : Christian Genre

« Donne-moi de l’eau vive, pas de l’eau plate ! »
Photo : Christian Genre

« Donne-moi de l’eau vive, pas de l’eau plate ! » dit Cléophas à son ami Jude.  L’Évangile, n’est pas de l’eau de rose, il appelle à une conversion, mais cette conversion est d’abord un émerveillement, la surprise d’une vie surabondante, offerte à travers l’expérience du partage et de l’amitié. Qu’elle se présente sous la forme d’un apéritif dînatoire (vendredi soir) ou d’un petit déjeuner, (samedi matin), la démarche du B’ABBA reste la même, rythmée par quatre séquences : un jeu de cartes, un récit d’évangile dialogué, un exposé joué à deux voix, de longs et fraternels échanges en petites tablées, jusqu’au moment clé de relecture avec le carnet de route. L’essentiel se passe dans la rencontre. S’écouter avec douceur et patience, dans le respect, n’est facile pour personne. Mais nous croyons au Saint-Esprit répandu sur toute chair. Lorsque nous rejoignons les générations nouvelles, l’Esprit nous précède. « Ouvre nos oreilles, Seigneur, et nous entendrons ce que l’Esprit dit aux Eglises. »

Des outils

L’évolution du B’ABBA dans le diocèse de Poitiers et dans d’autres diocèses de France, où il est de plus en plus pratiqué, a été présentée. Chacun a ensuite reçu un mémento pratique : éclairages simples pour débuter et aider à la constitution d’une équipe. Tout le monde est reparti avec les fichiers copiés sur une clé USB.  Il n’y a plus qu’à se lancer !

Votre paroisse souhaite également disposer du memento et des deux B’ABBA ? Lors d’un passage à la librairie catéchétique à la Maison de la Trinité, emportez gratuitement les documents sur votre clé USB. Vous trouverez aussi le mémento format papier, à 1 €.

Merci à l’équipe B’ABBA bien rodée de la paroisse bienheureuse Marie-Louise de Poitiers qui, avec le Père Claudy Guéret et Isabelle, ont assuré l’accompagnement des tablées, les dialogues, et le service à table. Merci au Service diocésain de la Catéchèse et à ses bénévoles qui ont aidé et fourni la logistique. Merci et bravo à tous !