Fin d’année à la Maison de la Trinité

Après la messe présidée par Mgr Wintzer, le président Gérard Béraud a présenté rapidement et avec émotion le bilan de cette première année de transition, année où il a fallu organiser  le prochain arrêt des activités externes de la maison à la fin septembre prochaine avec les conséquences pour le logement des prêtres résidents, la réorganisation des services (abandon des étages) et aussi la réduction à venir du personnel. A sa demande, l’assemblée a chaleureusement félicité l’ensemble du personnel pour son investissement au service de tous les usagers de la maison et ceci malgré des circonstances difficiles. En conclusion, il a insisté  sur le fait que cette transition, où nécessairement on perd quelque chose, peut être aussi  l’occasion d’une conversion personnelle et ainsi libérer des énergies nouvelles. La famille Chetou qui a préparé le buffet oriental que nous allons déguster  en est un bel exemple.

 Mgr Wintzer a élargi cette réflexion au monde où nous vivons, un monde en profonde mutation, et l’Eglise ne peut s’y soustraire.  Si nous devons  tous passer par ces transitions, nous ne sommes pas tous armés de la même manière pour les vivre, d’où la nécessité pour l’école (au sens large) de développer chez chacune et chacun les capacités à s’adapter à ces changements.  L’Eglise ne peut pas non plus rester figée dans des modèles qui sont ceux d’une autre époque, d’une autre société. Elle aussi mission à accompagner ces changements. Ce qui est vécu dans cette Maison de la Trinité est représentatif de notre société.

 Après avoir lancé un appel aux bonnes volontés pour assurer le déménagement des services fin septembre,  un déménagement qui va dans le sens de la mise en place des pôles de services, le directeur M.Delachaux a convié la nombreuse assemblée à partager le buffet oriental  et à prolonger les échanges  dans la convivialité de la table.