Le CMR, c’est d’abord une vie en équipe

Des couples, des personnes célibataires, se retrouvent à intervalles réguliers pour partager leur vie, plus particulièrement un fait où ils ont été – ou sont – impliqués. Ils partagent, échangent aussi sur un fait de société où les uns et les autres sont parties prenantes, un fait qui les interroge, les bouscule. La vie des participants, à partir de leur ancrage territorial, est la « matière première » des échanges.

Une vie d’équipe se construit, des liens d’amitié se tissent, dans une confiance sans cesse renouvelée. Il est possible de se confier, discerner des choix de vie, des positionnements des uns et des autres, mieux comprendre comment chacun agit et ses motivations dans nos territoires de proximité, mais aussi les valeurs partagées entre les membres. L’éducation populaire est la démarche du mouvement qui leur permet de grandir en humanité.

Pour certains, la Parole de Dieu partagée vient éclairer, donner sens à leur vie, leur engagement dans le monde. La vie d’équipe est un lieu d’Eglise pour ceux et celles qui partagent leur Foi. Pour d’autres, c’est une recherche de sens qui est premier : c’est aussi un lieu de ressourcement spirituel.

Le CMR est un mouvement d’éducation populaire et un mouvement d’Action Catholique. Il est organisé sur le plan national, avec des orientations qui sont le fruit d’une réflexion depuis les équipes du terrain jusqu’au niveau national.

 

 

Contribuer à un projet de société au profit de l’être humain

Dans un monde et une société confrontée au culte de la performance, marqué par la financiarisation de l’économie, la précarité de l’emploi, la spéculation sur les terres agricoles, la dégradation des ressources naturelles, etc., nous réaffirmons que l’homme doit être au centre de tout développement. Nous devons sans cesse interroger les choix de développement qui nous sont proposés et que nous posons : les objectifs, les moyens déployés ont-ils l’homme et son épanouissement comme sujet premier ? Les servent-ils dans toutes ses dimensions ? Respectent-ils la diversité des histoires et des cultures ?

Ces orientations s’inscrivent dans le paysage sociétal sur les territoires ruraux, avec un slogan qui invitent les membres du mouvement à la réflexion, l’action dans nos lieux de proximité.

Sur la paroisse Saint Hilaire, plusieurs équipes se réunissent régulièrement. Le mouvement est en cours de lancement d’une démarche de fondation, pour retrouver des adultes en activité professionnelle, dans la tranche d’âge de 35 à 45/50 ans.

 

 

Des contacts sur la paroisse St Hilaire :

Etienne GOBIN : 05 49 80 22 86

etienne.gobin@wanadoo.fr

Gilbert MOREAU : 05 49 74 01 04 moreaugilbert80@gmail.com

 

Sur le plan national :

Mail : cmr@cmr.cef.fr

Le site Web : www.chretiens-ruraux.fr